Agenda

Singin' In The Rain : Ciné-Concert à l'Opéra de Rennes

Ciné-Concert / Film en anglais et surtitré en français
Orchestre National de Bretagne & Opéra de Rennes
Anthony Gabriele à la direction
Eblouissante comédie musicale devenue mythique, Singin’ in the Rain est aussi un film inoubliable, sans doute l’un des plus accomplis et des plus fascinants.
Les numéros de claquettes et le chorégraphies dépeignent avec joie le cinéma hollywoodien des années 20, lorsque le cinéma muet tend à disparaître. L’Orchestre National de Bretagne en grande formation interprète en direct la partie orchestrale de la musique du film, mais c’est bien Gene Kelly qui « chantera sous la pluie ». «Qui n’a pas eu envie, après Chantons sous la pluie, de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau, de courir sur les murs, de faire des claquettes sur les tables ne peut pas être tout à fait normal. devant cet éblouissant joyau, on en tomberait presque évanoui … de bonheur !»
N.T. Bihn, Télérama, 2014 Mercredi 30 12 – 20h
Jeudi 31 12 – 15h et 20h
Vendredi 01 01 – 16h
Samedi 02 01 – 15h et 20h Information & réservation opera-rennes.fr

Ciné-Concert / Film en anglais et surtitré en françaisOrchestre National de Bretagne & Opéra de RennesAnthony Gabriele à la direction

Eblouissante comédie musicale devenue mythique, Singin’ in the Rain est aussi un film inoubliable, sans doute l’un des plus accomplis et des plus fascinants. Les numéros de claquettes et le chorégraphies dépeignent avec joie le cinéma hollywoodien des années 20, lorsque le cinéma muet tend à disparaître. L’Orchestre National de Bretagne en grande formation interprète en direct la partie orchestrale de la musique du film, mais c’est bien Gene Kelly qui « chantera sous la pluie ».

«Qui n’a pas eu envie, après Chantons sous la pluie, de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau, de courir sur les murs, de faire des claquettes sur les tables ne peut pas être tout à fait normal. devant cet éblouissant joyau, on en tomberait presque évanoui … de bonheur !»N.T. Bihn, Télérama, 2014

Mercredi 30 12 – 20hJeudi 31 12 – 15h et 20hVendredi 01 01 – 16hSamedi 02 01 – 15h et 20h

Information & réservation opera-rennes.fr

30 décembre 2020

Musique Celte : Erwan Karavec au TNB

Goebbels / Glass / Radigue - Erwan Keravec Erwan Keravec, sonneur de cornemuse, est seul en scène avec un instrument qu'il met au service de 3 partitions héréroclites, histoire de confronter sa pratique à des compositions qui ne lui sont, a priori, pas destinées.

L'éloquence de sa cornemuse épouse la créativité du compositeur allemand, Heiner Goebbels,
lequel conçoit la musique comme une totalité impliquant la mise en espace de ses interprètes.
N°20/58 est la première des pièces jouées. Elle convoque un Erwan Keravec en mouvement dans les clairs obscurs d'Yves Godin qui éclaire de part en part le solo du musicien.

Second temps avec Philip Glass, concepteur américain minimaliste et répétitif dont la partition Two Pages, initialement écrite pour le piano, est ici transposée.
Enfin, dernière séquence, une oeuvre délicate et toute en rétention de Elian Radigue (OCCAM XXVII), compositrice française qui immobilise l'interprète sur un siège, dans une étroite proximité avec le public. © Photo Atelier - Chérava Mage design

Goebbels / Glass / Radigue - Erwan Keravec

Erwan Keravec, sonneur de cornemuse, est seul en scène avec un instrument qu'il met au service de 3 partitions héréroclites, histoire de confronter sa pratique à des compositions qui ne lui sont, a priori, pas destinées.L'éloquence de sa cornemuse épouse la créativité du compositeur allemand, Heiner Goebbels, lequel conçoit la musique comme une totalité impliquant la mise en espace de ses interprètes. N°20/58 est la première des pièces jouées. Elle convoque un Erwan Keravec en mouvement dans les clairs obscurs d'Yves Godin qui éclaire de part en part le solo du musicien.Second temps avec Philip Glass, concepteur américain minimaliste et répétitif dont la partition Two Pages, initialement écrite pour le piano, est ici transposée.

Enfin, dernière séquence, une oeuvre délicate et toute en rétention de Elian Radigue (OCCAM XXVII), compositrice française qui immobilise l'interprète sur un siège, dans une étroite proximité avec le public.

© Photo Atelier - Chérava Mage design

12 février 2021